Cet article date de plus de sept ans.

"Tous à poil" : Copé fustige un livre pour enfants sur la nudité

En plein débat sur les enseignements délivrés aux enfants, Jean-François Copé s'en est pris dimanche à une publication intitulée Tous à poil. Dans ce livre à destination des tout petits, on découvre la nudité à travers des dessins très réalistes. Le président de l'UMP se dit scandalisé que cet ouvrage fasse partie de la liste des livres recommandés aux enseignants. Faux, répond le Snuipp, majoritaire, qui dénonce une "rumeur regrettable".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Après la polémique sur la théorie du genre, c'est le nouveau combat de Jean-François Copé. Il s'agit cette fois d'un ouvrage d'une
quarantaine de pages paru en avril 2011. Intitulé Tous à poil , il montre
la nudité aux enfants à travers des dessins très réalistes, parfois crus. Invité dimanche
soir sur le plateau du grand jury Le monde, LCI, RTL, le président de l'UMP s'est
dit scandalisé.

"A poil la maîtresse, vous voyez c'est bien pour
l'autorité des professeurs !
" a-t-il notamment commenté. "Vous
avez aussi à poil le docteur, à poil le président directeur général... Il y a
un moment où il va falloir qu'à Paris on atterrisse un petit peu sur ce qui est
en train de se faire dans ce pays. Et le rôle des responsables de l'UMP que nous sommes c'est de dire
maintenant ça suffit
", a-t-il poursuivi.

Pourquoi monter du doigt cet ouvrage ? Parce qu'il "fait
partie du centre de documentation pédagogique et fait partie des listes
commandées aux enseignants pour faire la classe aux enfants de primaire
", s'est expliqué Jean-François Copé.

"Jean-François Copé fait dans la rumeur et c'est regrettable" (Snuipp)

Faux, assure Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp, principal syndicat
du primaire. "Jean-François Copé fait dans la rumeur et c'est
regrettable. Ce livre, "Tous à poil", ne fait pas partie des 250 ouvrages de littérature
de jeunesse, cette liste officielle de l'Education nationale qui est mise à
disposition des enfants de l'école maternelle
", assure-t-il. Sébastien
Sihr qui s'inquiète donc de voir Jean-François Copé "jeter le trouble sur
le travail des enseignants
".

Montrer la nudité ... du bébé au policier

L'ouvrage montré du doigt par Jean-François Copé a lui pour objectif "d'apporter un regard décomplexé sur la nudité ", selon l'éditeur dans sa note. Pour Claire Franek, co-auteur
du livre, il n'est pas question de stigmatiser quoi que ce soit, au
contraire. "Notre propos c'était que l'enfant se rende compte que tout le
monde a un corps, que tout le monde vit avec et que finalement tous dans le quotidien,
on est amenés à se montrer plus ou moins ou à se déshabiller mais qu'on ne doit
pas avoir de soucis avec ça. C'était plutôt un souci de préoccupation d'égalité
",
explique-t-elle.

Les scènes montrées se veulent réalistes et les
personnages, qui sont dessinés, sont montrés, sans poser, en train de s'habiller
ou de se déshabiller comme on le ferait dans sa salle de bain. Mais les personnages
choisis ne sont pas qu'anonymes dans la mesure où ils renvoient aussi à une
position sociale. Ainsi, à côté du bébé ou de la famille entière nue,
on y découvre aussi effectivement la maîtresse d'école ou encore le policier
dans leur plus simple appareil. 

A chacun d'apprécier la réalité de ce qui se trouve dans l'ouvrage, entre le "regard décomplexé sur la nudité" revendiqué par l'ouvrage et des images que certains pourront trouver inappropriées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.