Cet article date de plus de trois ans.

Toulouse : un lycée sous la coupe de jeunes violents

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Toulouse : un lycée sous la coupe de jeunes violents
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un lycéen professionnel toulousain est en proie à des violences quotidiennes de la part de jeunes élèves, qui tentent d'imposer leur loi. L'État a décidé de réagir.

Au lycée Gallieni de Toulouse (Haute-Garonne), une centaine d'élèves tentent d'imposer leur loi. Racket, trafic de drogue, armes blanches, agressions physiques... Dans cet établissement, neuf personnes sur dix disent avoir subi des violences. Les professeurs évoquent un lycée au bord de l'implosion. "Il y en a qui vomissent en sortant de leur voiture. Pour aller faire cours, c'est compliqué. Dans certaines classes, les élèves ne veulent pas faire cours, donc ils empêchent les plus motivés d'apprendre et de réussir", commente Fabien Berges, professeur de mathématiques.

Un SOS entendu par le gouvernement

Sur internet, le corps enseignant a lancé début janvier un SOS. Deux inspecteurs de l'Éducation nationale ont corroboré la situation. Le ministre de l'Éducation promet un renfort important de l'équipe pédagogique. 35 caméras de surveillance doivent être installées prochainement dans ce lycée qui n'est pour l'heure pas classé en zone prioritaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.