Tarn : empêché de se maquiller pour venir au lycée, un élève de première déclenche une vague de soutien sur Twitter

Alexis a été convoqué par la direction de son lycée pour lui demander d'arrêter de se maquiller. Depuis, de nombreux élèves ont décidé de suivre le pas pour le soutenir. 

Un message d\'Alexis sur les réseaux sociaux, après la demande de son lycée pour qu\'il ne se maquille plus. 
Un message d'Alexis sur les réseaux sociaux, après la demande de son lycée pour qu'il ne se maquille plus.  (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Alexis, élève en première L-ES au lycée Bellevue d'Albi dans le Tarn, s'est vu convoquer à deux reprises par la direction de son établissement, à propos du maquillage qu’il porte très régulièrement, rapporte France Bleu Occitanie mercredi 20 février. Selon Alexis, c'est l’appel d’une mère d’élève du collège qui aurait déclenché ces convocations : "Un parent a appelé le lycée, car sa fille m’a vu au self avec mes talons et du maquillage" et aurait été choquée, confie-t-il à France Bleu Occitanie.

Dans un tweet, le lycéen se demande pourquoi il n’a pas le droit de se maquiller. Les réactions sur Twitter ont été nombreuses avec au compteur plus de 11 000 likes et près de 8 000 retweets. Pour Alexis, "on est dans une société qui change, où les codes se renversent. Et il faut s’assumer. Les hommes ont le droit de se maquiller. C’est un accessoire. C’est de l’art. Je ne vois pas où est le problème".

Pour soutenir leur camarade, des élèves du lycée Bellevue sont venus maquillés  mardi au lycée. Filles et garçons ont ainsi affiché leur soutien à leur camarade. L’opération devrait se renouveler jeudi 21 février.

Contactée par France Bleu Occitanie, la direction du lycée n’a pour le moment pas donné d’explications.