Seine-Saint-Denis : une marche blanche en réponse aux violences scolaires

Le vendredi 4 octobre dernier, un lycéen était poignardé aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Trois mineurs ont été écroués pour assassinat en bande organisée. Une marche blanche en hommage au jeune Kewi a été organisée dimanche.

France 3

Une minute de silence pour rendre hommage à Kewi, lycéen de 15 ans poignardé à mort le 4 octobre dernier aux Lilas en Seine-Saint-Denis. Plusieurs centaines de personnes se sont réunies dimanche 13 octobre pour une marche blanche en mémoire de l'adolescent agressé sous les yeux de collégiens voisins. Un climat de violences que dénonce le maire de la commune. "Il faut tous ensemble que nous brisions cette idée folle de tuer pour un territoire", explique Daniel Guiraud, maire (PS) des Lilas.

Trois jeunes de 14 et 15 ans écroués

La semaine dernière lors d'une rixe en marge d'un cours de sport, le jeune homme est tué aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Trois jeunes de 14 et 15 ans sont interpellés puis écroués. Ce crime en rappelle un autre, l'an dernier, un collégien était tué dans la même ville. Aux Lilas, la marche blanche a rejoint, dans le calme, en fin de matinée, le stade aux abords duquel l'adolescent est décédé le vendredi 4 octobre dernier. En Seine-Saint-Denis, une grande manifestation est prévue mercredi soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée du stade Jean-Jaurès aux Lilas (Seine-Saint-Denis), où un adolescent de 15 ans a été mortellement poignardé, le 4 octobre 2019. 
L'entrée du stade Jean-Jaurès aux Lilas (Seine-Saint-Denis), où un adolescent de 15 ans a été mortellement poignardé, le 4 octobre 2019.  (THOMAS SAMSON / AFP)