Seine-Saint-Denis : un instituteur de maternelle jugé pour violence sur des élèves

Un instituteur de 60 ans devait être jugé ce mercredi à Bobigny pour des violences sur certains de ses élèves. Cet enseignant d'une école maternelle de Pantin, en Seine-Saint-Denis, a été suspendu de ses fonctions après des plaintes de parents. Le procès a finalement été renvoyé mercredi au 8 juin 2016.

(Illustration : Un instituteur de 60 ans a maltraité des enfants de petite section de maternelle © MaxPPP)

Les faits remontent aux premiers jours de septembre, très peu de temps après la dernière rentrée scolaire. Un instituteur de 60 ans, en poste à l'école Liberté de Pantin, se laisse aller à des attitudes violentes avec quatre de ses élèves. Des enfants très jeunes, en petite section de maternelle. L'un d'eux est poussé en classe et se blesse à la lèvre en tombant. Deux autres chutent d'un banc après avoir été également brusqués par l'enseignant.

Décrit comme un homme au parcours professionnel sans incident

L'affaire provoque une grosse émotion dans les rangs des parents d'élèves. Quatre familles décident de porter plainte et l'instituteur est placé quelques heures en garde à vue avant d'être suspendu provisoirement de ses fonctions.

Avant l'audience ce mercredi après-midi, des collègues de ce maître d'école décrivent un homme au parcours professionnel sans incident. A deux ans de la retraite, il traversait en cette rentrée 2015 une période difficile sur le plan personnel. Le procès a finalement été renvoyé mercredi au 8 juin 2016.