Cet article date de plus de sept ans.

Réforme du collège : la fin des classes bilangues et européennes ?

La réforme du collège a pour objectif de donner plus d'autonomie aux collèges, de libérer du temps pour des "enseignements pratiques interdisciplinaires". Il y a 8 thèmes possibles, mais aussi des contreparties qui déplaisent, notamment la suppression des classes bilangues et des sections européennes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (La réforme du collège de 2016 prévoit la suppression des classes bilangues © Fotolia)

La réforme du collège portée par la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, doit s'appliquer à la rentrée 2016. Elle a pour objectif de donner plus d'autonomie aux collèges, de libérer du temps pour des "enseignements pratiques interdisciplinaires". Développement durable, monde économique et professionnel, culture et création artistique... Il y a huit thèmes possibles, mais il y a aussi des contreparties qui déplaisent.

 

Le latin et le grec sont notamment menacés aux yeux de certains, tout comme les classes bilangues et les sections européennes qui seront supprimées.

La fin des classes bilangues

Le grand changement concerne la deuxième langue vivante. En 2016, tous les élèves commenceront une langue vivante 2 dès la 5e, soit un an plus tôt qu'aujourd'hui, mais les horaires de langues seront étalés sur 3 ans, ils diminuent donc légèrement en 4e et en 3e.

 

Les classes bilangues, qui existent depuis 10 ans, et permettent aux élèves d'apprendre l'anglais et l'allemand dès la 6e, vont être supprimées. Pour la ministre, il faut mettre fin à cet élitisme, mais les enseignants de langues estiment que ces classes permettent aussi à des collèges moyens d'être plus séduisants et d'attirer de bons élèves.

 

Ces classes, qui dopent l'apprentissage de l'allemand qui est en déclin, n'existeront plus, tout comme les sections européennes qui renforcent les langues dès la 4e. Il n'est pas sûr que les élèves choisissent désormais l'allemand dès la 5e. François Hollande a beau promettre que plus de 500.000 élèves apprendront l'allemand en 2016, contre un peu moins aujourd'hui, rien n’est moins sûr.

Réforme du collège : la fin des classes bilangues et européennes ? Les explications de Célia Quilleret
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.