Épreuves anticipées du bac : un démarrage perturbé

Les premières épreuves du nouveau bac, désormais en contrôle continu, ont été reportées ou annulées, lundi 20 janvier. Les élèves de première étaient censés passer ces examens qui compteront pour la note finale, mais beaucoup de professeurs veulent faire barrage à ce nouveau bac.

FRANCE 3

Avec ses deux lettres et un chiffre, l'E3C est le sujet qui fâche au lycée. Ce sont les épreuves communes de contrôle continu, qui ont commencé lundi 20 janvier en première, et qui se poursuivront jusqu'aux vacances de février. Chaque lycée choisit sa date. Par exemple, une épreuve en janvier, à Montauban (Tarn-et-Garonne). C'est justement ce qui pose problème. "Les dates ne sont pas les mêmes, alors il y a des lycées qui sont plus préparés que nous", explique un élève.

La fin de la correction papier des épreuves

Près de Caen (Calvados), c'est la même mobilisation contre le premier des deux examens anticipés du bac pour les élèves de première. Les parents s'inquiètent. À Paris, certains professeurs n'ont pas surveillé les épreuves, dénonçant un bac à la carte. À Tourcoing (Nord), en revanche, l'ambiance était studieuse lundi : histoire-géo le matin, anglais l'après-midi. Ensuite, les copies seront scannées. Finie la correction papier. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enseignants manifestent contre la réforme du bac et les épreuves appelées E3C, à Toulouse (Haute-Garonne), le 15 janvier 2020.
Des enseignants manifestent contre la réforme du bac et les épreuves appelées E3C, à Toulouse (Haute-Garonne), le 15 janvier 2020. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)