Baccalauréat 2019 : la publication des résultats retardée en raison d'une grève ?

Des correcteurs en colère mettent la pression sur le gouvernement pour rouvrir des négociations sur les réformes du lycée et du bac en menaçant de garder les copies.

FRANCE 2

"On a choisi le moyen qui nuirait le moins aux élèves", explique une correctrice en grève à des parents d'élèves mardi 2 juillet. Le moyen en question ? Ne pas communiquer les résultats du baccalauréat 2019. Plus de 100 000 notes pourraient ne pas être transmises vendredi. Une technique qui vise à faire pression sur le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer et rouvrir les négociations sur la réforme du bac et du lycée.

La menace de sanctions

La refonte du contrôle continu est particulièrement décriée par les enseignants. "On va avoir un troisième trimestre où [les élèves] sauront plus ou moins s'ils ont déjà le bac (...) Pour beaucoup, ils vont être totalement en dilettante", fulmine un gréviste. Si les résultats sont communiqués partiellement, cela risque de retarder le calendrier et de reporter les dates des oraux. Un mouvement qui touche plusieurs académies. Pour Jean-Michel Blanquer, les résultats seront publiés à la date prévue : le 5 juillet. Et le ministre de rappeler que les correcteurs ne respectant pas le calendrier seront rappelés à l'ordre et s'exposent à des sanctions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des correcteurs en colère mettent la pression sur le gouvernement pour rouvrir des négociations sur les réformes du lycée et du bac en menaçant de garder les copies.
Des correcteurs en colère mettent la pression sur le gouvernement pour rouvrir des négociations sur les réformes du lycée et du bac en menaçant de garder les copies. (FRANCE 2)