Cet article date de plus de quatre ans.

Paris : une classe prépa en grève par solidarité avec une élève atteinte de la maladie de Lyme

Atteinte de la maladie de Lyme, Amélie, élève du lycée Molière à Paris, ne peut plus accéder à la salle de cours. Sur franceinfo, ses camarades de classe témoignent mercredi 12 octobre de leur solidarité. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le lycée Molière à Paris (GOOGLE STREET VIEW)

Les élèves d'une classe préparatoire du lycée Molière dans le 16e arrondissement de Paris sont en grève depuis lundi 10 octobre en solidarité avec une camarade handicapée. La jeune fille, Amélie, souffre de la maladie de Lyme à un stade avancé. Elle ne peut plus accéder à la salle de cours située au 2e étage de l'établissement.

Une solution négociée mais inacceptable

L'état de santé de l'étudiante de khâgne s'est récemment dégradé. Elle doit parfois venir au lycée en fauteuil roulant. L'établissement n'étant pas adapté, les élèves de la classe ont demandé que les cours se déroulent au rez-de-chaussée, dans une salle rarement utilisée. La direction a préféré une autre solution et le changement n'a pas eu le résultat escompté, au contraire. "On a eu cours sur des chaises de jardins cassées, sans table, dans une salle trop petite", témoigne sur franceinfo Adèle, une camarade d'Amélie. Une solution "intenable" trouvée par le proviseur "en espérant qu'elle craque et abandonne".

Pour Amélie, "lâcher l'affaire, c'est céder face à une discrimination. Il est du devoir de tout citoyen de se défendre contre cela". Le proviseur propose de transférer l'élève dans un autre établissement parisien adapté. Mais la proposition de la direction de l'établissement serait incompatible avec les ambitions de la jeune fille. Ce lycée ne prépare pas au même concours de l'Ecole normale supérieure, qu'Amélie souhaite préparer.

Le reportage de Solenne Le Hen
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.