Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "C'est inacceptable" : deux témoins racontent l'intervention musclée de la police à Nanterre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
L’évacuation des étudiants par les CRS à Nanterre
FRANCEINFO
Article rédigé par
Vincent Winter - Camille Adaoust
France Télévisions

Franceinfo a demandé à deux témoins de raconter ce qu'il s'est passé à la fac de Nanterre, lundi.

Une intervention musclée qui a "choqué" les étudiants. Lundi 9 avril, des CRS ont délogé des jeunes qui occupaient l'université de Nanterre (Hauts-de-Seine), dans le cadre de la contestation contre la réforme de l'université. Sept personnes ont été interpellées.

Pour Sabine Fortino, enseignante-chercheuse dans cette faculté, "c'est inadmissible". "Je suis sur cette fac depuis dix-sept ans. Ce que j’ai vu [lundi], des enseignants cintrés par deux rangées de CRS pendant qu’ils évacuent les étudiants en les tapant, je ne l’ai jamais vu. Jamais", témoigne-t-elle.

"Je ne peux plus travailler"

Lucie n'est pas du même avis. Etudiante en troisième année à Nanterre, elle se soucie de ses examens. "Si on me bloque ma bibliothèque universitaire, je ne peux plus travailler", explique-t-elle à franceinfo. Pour elle, les blocages ne font qu'"handicaper" les étudiants qui ne sont pas en accord avec le mouvement de contestation. "Pour moi, il y aurait beaucoup plus d’impact s’ils allaient manifester dans la rue, parce que ça n'empêcherait pas ceux qui veulent étudier de rester dans leur fac."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme de l'université

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.