Cet article date de plus de cinq ans.

Niveau de lecture en France : les mesures prévues par le ministre de l'Éducation

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Niveau de lecture en France : les mesures prévues par le ministre de l'Éducation
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une dictée par jour pour tous les élèves de primaire, dans le but de remonter le niveau en lecture. L'idée est évoquée à nouveau par le ministre de l'Éducation nationale. Les écoliers français se classent en effet 34e sur 50 pays.

Des dictées, ce garçon de 9 ans en fait régulièrement. Pas à l'école, mais ici, en cours de soutien, dans la maison de quartier de sa ville. Barthoz est en CM1, et il a eu besoin d'aide. Son camarade vient aussi pour améliorer son français. il fait la lecture à haute voix, à côté de Monique Le Gall, ancienne directrice d'école : "Les temps de lecture dans les classes ne sont pas assez importants, ils n'ont pas assez le temps de lire; il ne s'agit pas de mécaniser seulement, il s'agit de comprendre le sens, de donner du sens à ce qu'on fait, de les faire mimer, répéter, raconter."

Dictée quotidienne

Bien maitriser la langue, comprendre le sens des mots... Nos écoliers sont à la peine, les plus mauvais des élèves européens. Une situation inadmissible pour le ministre de l'Éducation. Des changements vont s'opérer : dès la rentrée prochaine, dictée quotidienne pour tous les élèves du primaire, une heure de lecture par semaine, obligatoire, et des classes dédoublées en CE1. Les instituteurs devront eux aussi revoir leurs méthodes et revenir sur les bancs de l'école, en formation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.