Cet article date de plus de deux ans.

Marseille : après les immeubles effondrés, les écoles délabrées

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Marseille : après les immeubles effondrés, les écoles délabrées
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Certaines écoles de Marseille (Bouches-du-Rhône) sont délabrées, parfois insalubres et dangereuses. La ville promet un grand plan de reconstruction. Un collectif dénonce le coût et l'ineptie de ce projet.

Une salle de classe à Marseille (Bouches-du-Rhône) inondée en plein cours, le plafond effondré sous le poids de l'humidité. L'image est prise pendant les pluies de ces dernières semaines, preuve selon les enseignants que rien n'a changé dans les écoles de la ville. Des sanitaires délabrés, une arrivée de gaz non protégée, et des réparations qui se font attendre... Marseille, cité phocéenne aux écoles délabrées.

40 millions d'euros par an pendant 25 ans

L'image agace le maire Jean-Claude Gaudin, qui a pour projet de détruire 28 écoles dites "Pailleron", une architecture aux normes dépassées. 34 établissements seront ensuite reconstruits. Le coût total s'élève à un peu plus d'1 milliard d'euros. Pour financer le chantier, la ville a choisi de signer un partenariat public-privé. Pendant vingt-cinq ans, la mairie versera au constructeur un loyer, environ 40 millions d'euros par an, pour la trentaine d'écoles construites. C'est plus que le budget annuel alloué aux 440 écoles de Marseille.

Les opposants au projet y voient un gouffre financier. Pour des architectes de la ville, pas la peine de détruire les écoles "Pailleron", une rénovation en profondeur des bâtiments aurait amplement suffit. Pour les opposants au projet, le temps presse. Le nom de l'entreprise choisie pour conduire les travaux devrait être annoncé le 10 décembre prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.