Cet article date de plus de sept ans.

Les lycéens clashent Victor Hugo sur Twitter

Un "défoncé", plus ou moins mort, mais un grand "littéraire". Après l'épreuve écrite du bac de français, mercredi, qui proposait un commentaire du poème "Crépuscule" de l'écrivain, les candidats ont dressé le portrait de Victor Hugo sur Twitter.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.

Près de 120 ans après sa mort, Victor Hugo déchaîne les passions des lycéens sur Twitter. Pas de vocations, mais plutôt un flot d'insultes et de remarques acerbes. En cause : Crépuscule, un poème au menu de l'épreuve du bac de français pour les premières ES et S, mercredi 18 juin. En creux, les ados dressent leur portrait de cet immense intellectuel français.

Alors, Victor Hugo, c'est…

Un type "défoncé" qui écrit des "poêles" sur des brins d'herbe qui parlent…

"Que dit-il, le brin d'herbe ? et que répond la tombe ? / Aimez, vous qui vivez ! on a froid sous les ifs / Lèvre, cherche la bouche ! aimez-vous ! la nuit tombe /
Soyez heureux pendant que nous sommes pensifs." Dis Victor, t'as pas un peu les yeux rouges ? 

… mais les amateurs (les vrais) savent qu'il est un grand "littéraire"… 

Mais l'œuvre d'Hugo ne précise pas s'il était en première L B, dans la classe de madame Dupré. 

… même si c'est pas facile à lire

En tout cas, c'est difficile à DÉ-CHIF-FRER. Il paraît que ça parlait de la nature, la mort, la tombe.

 

 

C'est pas très clair s'il est vivant ou mort…

Les versions divergent. 

 

 

 

 

… mais en tout cas, il a intérêt à pas traîner dans les prochains jours à la sortie des lycées

Et ils sont (très très) nombreux à le dire.

 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.