Fontainebleau : un enseignement jugé pour relation sexuelle avec une élève

Une relation amoureuse ou un abus d’autorité ? C’est la question que doit trancher le tribunal de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Un enseignant de 31 ans a entretenu pendant plusieurs mois une relation sexuelle avec une adolescente de 14 ans.

France 3

Quand elle arrive au palais de justice de Fontainebleau (Seine-et-Marne), Émilie, 14 ans, semble anxieuse. Son visage est fermé. Sa main tient celle de sa grand-mère. Aujourd’hui, la jeune fille a changé d’avis. Avec son professeur, ce n’était pas de l’amour mais de la manipulation dit-elle, une relation d’emprise. "J’ai pris du recul, j’ai regardé les choses sous un autre angle. En parler à ma mère, ça m’a permis de remettre les pieds sur terre", explique la jeune fille.

Jusqu’à 10 ans de prison

Son professeur est jugé pour avoir entretenu pendant des mois une relation sexuelle avec Émilie, à l’époque son élève. Leur histoire débute dans un collège de Seine-et-Marne où Arnaud enseigne les mathématiques. En février, il commence à discuter avec Émilie sur les réseaux sociaux puis ils s’envoient des sms avant de se retrouver secrètement. "Pour moi, je me disais que ce n’était pas pareil, qu’il était vraiment amoureux de moi", ajoute la jeune fille. Le professeur risque jusqu’à 10 ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le palais de justice de Valence, dans la Drôme, le 14 octobre 2016.
Le palais de justice de Valence, dans la Drôme, le 14 octobre 2016. (MAXPPP)