Éducation : les syndicats appellent à une nouvelle journée de grève le mardi 6 février

En plus de cette prochaine mobilisation, les syndicats veulent organiser des actions toute la semaine sous la forme de rassemblements ou encore d'initiatives locales.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les enseignants défilent dans les rues, à Paris, le 1er février 2024. (DIMITAR DILKOFF / AFP)

Une nouvelle journée de grève dans l'Éducation nationale est prévue mardi 6 février, a appris vendredi franceinfo auprès des syndicats. Derrière cet appel se trouvent plusieurs syndicats, dont le Snes, le principal syndicat dans les collèges et les lycées, mais aussi la CGT Educ'action et Sud Education. La décision a été prise après une intersyndicale qui a eu lieu vendredi après-midi.

Les enseignants se mobilisent autour de la question de leurs salaires mais aussi autour de l'application des mesures du "choc des savoirs", lancé par Gabriel Attal pour relever le niveau des élèves et qui doit entrer en vigueur à la rentrée prochaine. Le dispositif fait en effet polémique en ce qui concerne notamment les groupes de niveaux. En plus de cette nouvelle journée de grève, les syndicats veulent organiser des actions toute la semaine sous la forme de rassemblements ou encore d'initiatives locales.

Jeudi, une première journée de mobilisation a été organisée partout en France. Au total, 20,26% d'enseignants étaient grévistes, selon les chiffres du ministère de l'Éducation. Le Snes-FSU, premier syndicat du second degré, a estimé le taux de grévistes dans les collèges et lycées à 47%, et la FSU-SNUIPP, principal syndicat du primaire, a compté 40% de grévistes dans les écoles maternelles et élémentaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.