École des Mousses : l’appel du large pour les jeunes recrues

La suite de notre feuilleton à l’école des Mousses. Tout va très vite pour les nouvelles recrues. Découverte de leurs premiers pas dans la vie militaire.

France 2

Première journée au centre d’instruction navale de Brest (Finistère), et la nuit a été courte pour les jeunes qui viennent d’entrer à l’école des Mousses. Margaux, par exemple, a un peu de mal avec l’autorité. "Je ne suis pas habituée à ce qu’on me crie dessus", confie-t-elle. Six mousses ont déjà abandonné, car ils n’étaient pas faits pour la vie militaire. Les mousses devront maintenant apprendre à filer droit. "C’est un petit peu excessif quand même", peut-on entendre dans les couloirs, lorsqu’un enseignant vient de réprimander les nouvelles recrues.

Premiers pas sur l’eau pour les jeunes mousses

Marcher au pas, facile à dire, mais ce n’est pas encore ça pour les jeunes qui viennent de faire leur rentrée. Quelques semaines plus tard, les mousses vont prendre la mer. Ils apprennent les rudiments de la navigation tous ensemble, de quoi créer entre eux le sentiment d’un groupe déjà soudé. "Il y a beaucoup plus de cohésion que dans les lycées, que dans le civil" confie une jeune recrue, avant qu’un autre n’ajoute : "Ici, c’est comme une deuxième famille." Une famille qui s’engage pour la patrie et regarde différemment le drapeau français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les membres de l\'École des mousses de la Marine nationale portent des masques de protections lors du défilé du 14 juillet.
Les membres de l'École des mousses de la Marine nationale portent des masques de protections lors du défilé du 14 juillet. (LUDOVIC MARIN / AFP)