Cour des comptes : les enseignants s’indignent

Les enseignants sont en colère ce jeudi 5 octobre, après les dernières conclusions de la Cour des comptes sur la gestion de leurs effectifs. L’institution fait des préconisations qui font bondir la profession. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le réquisitoire de la Cour des comptes sur la gestion des professeurs lors du précédent quinquennat est particulièrement sévère. Avec 54 000 postes créés entre 2012 et 2017 et une revalorisation des carrières, la masse salariale a augmenté de 7,5%. Pourtant, quand un professeur est absent, son remplacement est loin d’être assuré : "À peine entre 5 et 20 % des absents sont effectivement remplacés" en collège, explique Géraud Guibert, magistrat rapporteur à la Cour des comptes.

13,6 millions de journées d’absence

Pour l’année scolaire 2014-2015, 13,6 millions de journées d’absence des enseignants ont été recensées. Alors pour mieux gérer le temps de travail des professeurs, la Cour des comptes fait des propositions : que le remplacement de leurs collègues soit une obligation pour les enseignants, que les professeurs puissent enseigner plusieurs disciplines, ou encore que le temps de travail soit plus souple. Des mesures peu réalistes, selon les syndicats d’enseignants.

Le JT
Les autres sujets du JT
En 2016, plus de 50 000 enfants migrants avaient fait leur rentrée dans le système scolaire français. Ici, lors d\'un cours de français au collège Albert-Camus de Mirama (Bouches-du-Rhône).
En 2016, plus de 50 000 enfants migrants avaient fait leur rentrée dans le système scolaire français. Ici, lors d'un cours de français au collège Albert-Camus de Mirama (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)