Combien gagne un professeur des écoles ?

Dans un rapport, l'OCDE évoque un salaire moyen mensuel de 2 600 euros pour un professeur des écoles... Un chiffre qui étonne bon nombre d'instituteurs. Qui a raison ? Sur quels calculs se base l'OCDE ? Décryptage.

Combien gagne un professeur des écoles ? L'OCDE, qui a publié hier son dernier rapport sur l'éducation, s'est intéressé aux salaires moyens des enseignants dans les pays développés. L'organisation a-t-elle exagéré celui des enseignants français du primaire en parlant de 2 600 euros mensuels ? Car de nombreux internautes pratiquant ce métier s'étonnent de ce montant, plus élevé que leur propre rémunération. Décryptage.

Que dit l'OCDE ?

L'OCDE fournit deux chiffres : le premier est le salaire statutaire en France à 15 ans d'exercice. L'autre est une moyenne de tous les salaires des enseignants du primaire, qui intègre primes et allocations diverses. L'organisation internationale note par ailleurs que le salaire moyen des enseignants du primaire est très inférieur en France par rapport aux autres pays développés.

Voici ce que dit le rapport : "En moyenne dans les pays de l'OCDE, le salaire [annuel] des enseignants ayant au moins 15 ans d'exercice à leur actif s'établissait ainsi en 2012 à 37 350 dollars contre 33 994 dollars en France dans l'enseignement préprimaire [c'est-à-dire en maternelle] et à 39 024 dollars contre 33 994 dollars en France dans l'enseignement primaire." Ce qui représente un salaire moyen, pour un enseignant de primaire avec 15 ans d'ancienneté, de 29 888 euros par an. Par mois, cela représente un salaire brut (avant impôts) de 2 491 euros.

L'OCDE fait un second calcul, celui du salaire brut moyen des enseignants du primaire en France "après prise en compte de toutes les primes et allocations versées aux enseignants"Ce salaire moyen des professeurs des écoles en France s'élève à 35 432 dollars brut. Soit, avec la même règle de conversion, 2 596 euros mensuels de salaire brut, avant impôts. Il s'agit d'une moyenne où sont prises en compte les différentes situations (ZEP, etc.) et les différentes primes.

"Ce chiffre, précise l'OCDE, demeure toujours nettement inférieur à la moyenne des pays de l'OCDE pour l'enseignement en maternelle et primaire, respectivement de 7% et 14%."

Ces chiffres correspondent-ils aux barèmes de l'Education nationale ?

Le ministère de l'Education nationale publie sur son site le tableau de rémunération des professeurs des écoles au 1er septembre 2014. 

Les salaires mensuels indiqués "sont exprimés en brut et s'entendent hors perception de l'indemnité de résidence ou du supplément familial de traitement", précise le ministère. 

Dans son bilan social 2012-2013, l'Education nationale a également fourni le "salaire brut annuel en équivalent temps plein annualisé" des personnels enseignants titulaires: il se monte à 31.280 euros pour le premier degré, dont 5% de primes. Soit 2606 euros mensuels : à quelques euros près, le même chiffre que celui de l'OCDE.