Cet article date de plus de neuf ans.

Bouches-du-Rhône : une directrice et des institutrices "séquestrées" par des parents

Cette situation rare a pour cadre l'école privée catholique Notre Dame de Caderot à Berre-l'Etang. Au cœur de cette affaire, un enseignant stagiaire qui selon les parents d'élèves, met "leurs enfants en danger". Selon l'un de ces parents, Christophe Planes, "les enfants sont complètement déstabilisés, laissés parfois sans surveillance. Ca hurle, et ça ne bouge pas."
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ils sont une quinzaine de parents d'élèves de CM1 à tenir le siège de l'école privée depuis ce mardi, retenant la directrice, la secrétaire et trois institutrices. Objectif : obtenir le renvoi du professeur de leurs enfants.  Le rectorat affirme que le cas de cet enseignant "qui est un stagiaire " est "connu et suivi par l'inspection académique ". Et qu'il a contacté les parents pour leur "donner l'assurance que ce professeur sera déplacé mercredi ". Mais ceux-ci exigent "un document écrit définitif" et reste sur place en attendant. La grille de l'école reste fermée, avec une banderole "Ecole occupée".

L'école Notre Dame de Caderot est un école privée sous contrat d’association avec l'État.

 


Ecole privée occupée à Berre L'Etang : "Les enfants sont complètement destabilisés", Christophe, un parent d'élève
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.