Bolivie : des enfants au travail, une réalité quotidienne

La Bolivie était encore jusqu'en février 2018 le seul État au monde à autoriser le travail des enfants de plus de 10 ans. La loi a été annulée par le Conseil constitutionnel, mais la mesure peine cependant à être appliquée.

Voir la vidéo
France 2

En Bolivie, 60% de la population vit de l'économie informelle, les enfants qui travaillent se fondent dans le décor. Un adolescent est cireur de chaussures, une jeune fille rabatteuse et un petit garçon, vêtu du gilet rouge des employés, crie le nom des destinations des bus à une population pour la plupart analphabète. Des centaines de milliers de familles ne pourraient pas survivre sans les revenus des enfants travailleurs. La Bolivie a même été le seul pays au monde à légaliser le travail des enfants à partir de 10 ans. Alors après l'école, les frères Menez commencent leur journée de travail. Les quatre frères sont vendeurs de friandises dans les rues d'El Alto, sur les hauteurs de La Paz, la capitale.

Un syndicat de travailleurs adolescents

"Notre situation en Bolivie oblige les enfants à faire ça. Les parents ne gagnent pas assez d'argent", explique un commerçant. Les quatre frères gagnent chaque mois à peu près 250 euros, l'équivalent du salaire minimum dans le pays. Le travail des enfants est aujourd'hui l'un des piliers de l'économie nationale. Selon plusieurs estimations, un quart des enfants travaille. Il existe même un syndicat des enfants et des adolescents. En 2014, ils ont multiplié les manifestations pour rendre légal leur travail. Le président bolivien Evo Morales a fini par céder.

Mais en février 2018, le Conseil constitutionnel a annulé le travail des enfants, et les responsables du syndicat se battent pour revenir sur cette décision. Selon eux, la loi précédente offrait une protection juridique aux plus jeunes. Maria Agustina, bénévole, se bat pour que les enfants, même s'ils travaillent, aillent à l'école. Elle offre également une aide matérielle aux familles. Dans les classes, les professeurs ne peuvent que constater, impuissants, les effets du travail des enfants sur leurs résultats scolaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le lac Titicaca, à la frontière de la Bolivie et du Pérou, se situe à 3 800 m au-dessus du niveau de la mer.
Le lac Titicaca, à la frontière de la Bolivie et du Pérou, se situe à 3 800 m au-dessus du niveau de la mer. (LEBOUCHER-ANA / ONLY WORLD / AFP)