Cet article date de plus de cinq ans.

Autisme : une prise en charge toujours difficile en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
Autisme : une prise en charge toujours difficile en France
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

À l'occasion de la journée mondiale de l'autisme, France 3 revient sur les difficultés de prise en charge des personnes atteintes.

 

À l'occasion de la journée mondiale de l'autisme, France 3 est allée à la rencontre de plusieurs familles d'enfants atteints. Comme chaque matin avant d'aller travailler, Nicolas amène ses deux fils à l'école. Paul a 4 ans et Valentin en a 7 mais ce dernier n'est pas un petit garçon tout à fait comme les autres puisqu'il fait partie des 20% d'enfants autistes scolarisés en France. Il y a deux ans, Bruxelles a condamné la France pour ne pas avoir respecté le droit à la scolarisation des enfants autistes. "On aimerait que beaucoup plus d'enfants autistes soient scolarisées dans les écoles de l'Éducation nationale (...) On revient avec ma femme d'un voyage aux États-Unis où là-bas c'est l'inverse, 80% des enfants autistes sont scolarisés", indique le Nicolas, le père du petit Valentin.

4 000 euros par mois

Lorsque l'école est finie, Dounia prend le relais. Cette éducatrice est spécialisée dans la méthode ABA, une méthode américaine qui stimule le cerveau et qui apprend à Valentin à apprendre. Pour les parents de Valentin qui payent cette thérapie 40 euros de l'heure, le résultat est probant. Chaque mois, la prise en charge de Valentin coûte entre 3 000 et 4 000 euros. Nicolas et Sabrina ont décidé, comme beaucoup de parents d'autistes, de quitter la France. "On est obligés de changer de vie pour améliorer celle de Valentin puisqu'ici, la France ne nous aide pas", se désole la mère de Valentin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.