Cet article date de plus de trois ans.

Sélections, formations : ce que tentent les universités

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Sélections, formations : ce que tentent les universités
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La plateforme Admissions post-bac a échoué à trouver une place à 3 729 bacheliers. Le gouvernement assure que le système changera l'an prochain. 

Dans la faculté d'Économie et de Droit d'Assas à Paris, l'une des plus prestigieuses en France, ces étudiants de première année n'ont pas été sélectionnés selon leur niveau, c'est interdit en France, mais un test d'aptitude a eu lieu. Dans cette classe sont réunis ceux qui ont eu les moins bons résultats. Ils ont été prévenus, ils ont peu de chances de réussir. Pour les aider, l'université leur propose des cours de remise à niveau en petits groupes durant toute l'année.

Tous les étudiants n'ont pas les mêmes chances

Grâce à cela, la probabilité de réussir leur première année passe de 1 à 30% selon l'université. En cas d'échec, certains n'auront même pas le droit de redoubler. À Créteil (Val-de-Marne), les responsables de la filière Sciences savent que selon le type de bac obtenu, tous les étudiants n'ont pas les mêmes chances. D'après la faculté, l'année dernière, 62% des élèves ayant obtenu un Bac S ont réussi leur première année contre seulement 9% pour ceux avec un Bac technologique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.