Accès à l'université : Parcoursup ne séduit pas tout le monde

La nouvelle plateforme Parcoursup suscite aussi l'opposition de certains lycéens, professeurs ou conseillers d'orientation.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"L'université est accessible à toutes et à tous. Puisque le gouvernement ne veut pas investir pour adapter le nombre de places au nombre d'étudiants, ils adaptent le nombre d'étudiants au nombre de places", s'insurge un lycéen manifestant avec une dizaine d'autres devant le lycée Jean-Rostand de Caen (Calvados) ce lundi 15 janvier.

"Ce n'est pas mon travail"

Le système qui remplace l'algorithme APB ne plaît pas non plus à certains conseillers d'orientation ou professeurs. "Je forme des élèves pour le baccalauréat, par contre je n'ai pas du tout envie d'exercer une fonction de sélection pour eux à l'égard du supérieur. Ce n'est pas mon travail", assure Jean-Mathias Fleury, professeur de philosophie. Les enseignants d'une vingtaine d'universités ont fait connaître leur opposition au nouveau système d'orientation.

Le JT
Les autres sujets du JT
La nouvelle plate-forme d\'inscription pour les études post-bac, Parcoursup, a été mise en ligne, lundi 15 janvier.
La nouvelle plate-forme d'inscription pour les études post-bac, Parcoursup, a été mise en ligne, lundi 15 janvier. (PARCOURSUP / FRANCEINFO)