Vidéo Garde ton corps, l'appli qui sécurise les femmes

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Après avoir été refusée d'un bar où elle souhaitait se réfugier alors qu'elle était suivie dans la rue, elle a créé une application pour sécuriser les femmes. C'est Garde ton corps. Pauline raconte.
BRUT
Article rédigé par

Après avoir été refusée d'un bar où elle souhaitait se réfugier alors qu'elle était suivie dans la rue, elle a créé une application pour sécuriser les femmes. C'est Garde ton corps. Pauline raconte.

En à peine 48 heures, Pauline a créé l'application Garde ton corps. "L'application, elle est née suite à un problème de harcèlement dans la rue à Aix-en-Provence, une personne me suivait. J'ai demandé de l'aide dans un des bars qui étaient ouverts sur mon chemin et le vigile n'a pas voulu me laisser rentrer parce que je n'avais pas la bonne tenue. Je n'ai pas trouvé ça normal et ça a vraiment tourné dans ma tête et j'ai eu envie de créer un outil qui puisse permettre d'indiquer les lieux safes des villes où on sait que les gens vont nous apporter de l'aide et être là pour agir vraiment au cœur de la communauté", raconte-t-elle.

Un succès immédiat

Très vite, Garde ton corps a du succès : Pauline a d'abord obtenu une aide financière de la ville d’Aix-en-Provence pour pouvoir développer son application. Puis, elle a aussi reçu le soutien de la police de la ville : "Après 4, 5 mois d'utilisation de l'application, de mise en ligne, elle nous a contactés pour nous dire : On a réussi à sauver des femmes via votre application." Un des chefs de pôle de la police municipale d'Aix-en-Provence a d'ailleurs proposé de créer un pôle "Garde ton corps" et qu'il soit aussi référencé comme une "safe place" sur l'application. "Avant qu'il me contacte, je ne savais pas où se trouvait la police municipale de ma ville, ça faisait 15 ans que j'y habitais, alors que c'est un lieu qui est censé pouvoir nous accueillir quand on a peur ou quand on rencontre un problème", estime Pauline.

Un fonctionnement très simple

Pauline travaille avec François, le business manager de Garde ton corps. "J'ai un peu redécouvert le sujet du harcèlement et la vraie problématique que ça posait pour beaucoup de femmes et beaucoup de mes amies et, du coup, d'avoir une solution pratique qui réponde à ces enjeux, ça m'a beaucoup plu", se réjouit-il. Le fonctionnement de l'appli est très simple : quand on veut rentrer chez soi, on indique l'adresse où on veut aller. "Et en cas de problème, donc c'est le petit trait rouge, on a deux solutions : soit on trouve la solution "lâche-moi", c'est-à-dire on va chercher la safe place la plus proche (…) soit on envoie un message d'urgence", explique François.

Lancée en 2019, l'application est dans toute la France et compte aujourd'hui 40 000 inscrits.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.