Vidéo En Inde, elles dénoncent la pression du mariage

Publié
Les jeunes femmes indiennes sont incitées par leur famille à se marier dès qu’elles le peuvent. Mais elles ne sont pas de cet avis-là. Pour Brut, elles racontent ce poids qu’elles portent quotidiennement.
Brut.
Article rédigé par

Les jeunes femmes indiennes sont incitées par leur famille à se marier dès qu’elles le peuvent. Mais elles ne sont pas de cet avis-là. Pour Brut, elles racontent ce poids qu’elles portent quotidiennement. 

Papa, je peux te montrer un truc ? - Oui, montre-moi mon futur gendre.” Sur les réseaux sociaux, Harshita Gupta filme de courtes vidéos humoristiques, où elle dépeint les remarques récurrentes de son père quant à son possible mariage. Sauf que celle-ci ne souhaite pas, pour le moment, se marier. “Quand je vois cette vidéo, je suis… saoulée”, souffle Rupinder, pâtissière indienne. Mais elle n’est pas la seule à se sentir comme cela.

“J’ai mes propres objectifs, mes aspirations”

J’ai écouté ce qu’on me disait, je me suis mariée. Mon mari était violent, je l’ai quitté et maintenant, on me redit la même chose”, dénonce Rupinder. “Le mariage, ce n’est pas que se poser”, pense Sreejoni. “Je ne veux pas me 'poser' avec quelqu’un. Je veux décoller, m’élever et m’envoler avec quelqu’un.

Même si j’ai moi-même eu une très mauvaise expérience, je crois toujours à l’amour, au mariage, au couple. Mais je crois que nous devons être plus ouverts. La société doit accepter les femmes et les hommes célibataires, les personnes qui veulent vivre seules, et leur ouvrir les bras. Il faut leur donner une place”, explique la jeune pâtissière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.