Cet article date de plus de deux ans.

Parité : quand les clichés perdurent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Parité : quand les clichés perdurent
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Forum économique mondial estime qu'il faudra 200 ans pour parvenir à la parité salariale entre hommes et femmes. Malgré des efforts, des clichés demeurent en France, notamment dans le secteur du bâtiment. 

Y a-t-il des métiers réservés aux hommes ? Une femme a-t-elle, par exemple, sa place dans le BTP ? Deux journalistes de France 3, un homme et une femme, ont fait un test dans une agence d'intérim. Les deux CV sont les mêmes, sans aucune expérience dans le bâtiment. À l'entretien, pour le testeur, pas de problème. 10 CV ont été acceptés et il a reçu une proposition de contrat pour le lendemain. Mais dans la même agence, quelques minutes plus tard, l'accueil réservé à une femme est bien différent. "Est-ce que tu es prête à faire de la pelle et de la pioche ?" lui demande notamment le recruteur. Les réponses reçues par la jeune femme sont moqueuses. Partout, la candidature d'une femme est jugée, au mieux, surprenante. 

12% des femmes 

Au total, sur 10 agences, seulement deux ont accepté le CV de la jeune femme. Une seule agence a fourni des explications. Leurs clients ne demanderaient pas de profils de femmes. Pour Frédéric Chastin, patron d'une entreprise d'intérim, c'est une question d'habitude. Dans le bâtiment, il n'y a pas souvent de candidates. Mais les entreprises du bâtiment renvoient, elles, la balle. Pour Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment, ce sont les agences d'intérim qui ont eu un accueil différent. Néanmoins, les clichés perdurent. Seulement 12% des femmes travaillent dans le secteur du bâtiment. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.