À Davos, Justin Trudeau s’attaque aux inégalités et défend le droit des femmes

Lors du forum économique de Davos, qui réunit les plus grands dirigeants d’entreprise et les chefs d’État et de gouvernement du monde, le Premier ministre canadien a tenu un discours en faveur du droit des femmes. 

""Me too", "Time’s Up", "The Women’s march". Ces mouvements nous indiquent que nous devons avoir une discussion cruciale sur le droit des femmes, l’égalité et les rapports de pouvoir entre les femmes et les hommes." Lors de son discours au forum économique de Davos, en Suisse, qui se tient du 23 au 26 janvier, le Premier ministre canadien a défendu le droit des femmes et à appeler à combattre les inégalités.

L’embauche, la promotion et le maintien des femmes au sein de l’entreprise sont des choses que nous pouvons créer aujourd’hui.

Justin Trudeau

Au niveau de l’entreprise, Justin Trudeau demande plus de femmes à des positions de pouvoir : "Les études nous montrent que les organisations avec des femmes dans des positions de pouvoir obtiennent de meilleures performances. (…) Mesdames et messieurs, l’embauche, la promotion et le maintien des femmes au sein de l’entreprise sont des choses que nous pouvons créer aujourd’hui. Cela ne participera pas seulement à notre développement économique, à la création d’emplois et au renforcement de notre société, mais cela sera également une source d’innovation et de changements sur le lieu de travail, dont nos employés ont désespérément besoin."

Puis le Premier ministre canadien a appellé les dirigeants d’entreprise et les chefs d’État à "faire bon usage" de leur position : "Nous avons la responsabilité de répondre aux vraies préoccupations des gens. La seule manière d’y arriver, c’est en écoutant nos travailleurs et nos citoyens. Les gens dans cette pièce sont immensément privilégiés. C’est notre devoir, vis-à-vis de la société, de faire bon usage de ces privilèges." 

Et d’interroger son audience : "Voulons-nous vivre dans un monde où les plus riches se cachent dans leur prison dorée, alors que ceux qui les entourent luttent ? Ou voulons-nous un monde fondé sur la notion d’équité ? Parce qu’aujourd’hui, nous risquons vraiment de laisser à nos enfants un monde moins juste que celui dont nous avons hérité de nos parents."

À Davos, Justin Trudeau s’attaque aux inégalités et défend le droit des femmes
À Davos, Justin Trudeau s’attaque aux inégalités et défend le droit des femmes (BRUT)