Un trafic de médicaments et de produits dopants démantelé en Europe, plus de 660 arrestations

L'essentiel des produits, des anti-cancer, antiviraux, anxiolytiques et produits dopant, provenaient de Chine.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une plaquette de médicaments. (Illustration) (DAVID ADEMAS / MAXPPP)

667 personnes ont été arrêtées dans une vaste opération contre un trafic de médicaments et de substances dopantes, indique Europol dans un communiqué publié jeudi soir. L'opération, qui s'est déroulée dans toute l'Europe, a été dirigée par la France, la Finlande, la Grèce et l'Italie entre mars et septembre 2020. Au cours de cette opération, 25 groupes criminels ont été démantelés.

Les suspects sont soupçonnés d'avoir participé à un trafic de médicaments anti-cancer, d'antiviraux, d'anxiolytiques et de produits dopants. Ils sont aussi soupçonnés d'avoir mis sur le marché des produits médicaux contrefaits contre le coronavirus Covid-19. Près de 33 millions de masques et tests ont ainsi été saisis, ainsi que 70 000 litres de gel hydroalcoolique. La majorité des produits venaient de Chine, précise Europol.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.