Cet article date de plus de quatre ans.

Après Paris, une deuxième "salle de shoot" ouvre cette semaine à Strasbourg

La deuxième salle de consommation à moindre risque ouvrira à Strasbourg la semaine du 7 novembre, quelques semaines après l'ouverture d'une salle de shoot à Paris.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Intérieur de la première salle de consommation de drogues à moindre risque, dites " salle de shoot " dans le quartier de la gare du nord dans le 10eme arrondissement de Paris le 11 octobre 2016 (LEON TANGUY / MAXPPP)

Trois semaines après l'ouverture polémique d'une première structure du genre à Paris, une deuxième "salle de shoot" va ouvrir "cette semaine" à Strasbourg (Bas-Rhin), a expliqué lundi 7 novembre Alain Fontanel, premier adjoint au maire de la ville, sur France Bleu Alsace, confirmant une information du Parisien.

"C'était un engagement pris par le maire Roland Ries. Le travail a été fait avec les hôpitaux de Strasbourg, car c'est au sein de l'hôpital que cette salle de consommation à moindre risque sera mise en place. Elle devrait ouvrir dans les jours à venir. Je ne sais pas si c'est aujourd'hui [lundi] ou demain, mais c'est imminent", a assuré Alain Fontanel.

La "salle de shoot" accueillera 80 à 100 personnes chaque jour. Elle sera située dans un bâtiment discret des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, en plein centre-ville.

Une salle de consommation à moindre risque permet aux toxicomanes de consommer leur drogue en utilisant notamment des seringues propres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Salles de shoot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.