Après Paris, une deuxième "salle de shoot" ouvre cette semaine à Strasbourg

La deuxième salle de consommation à moindre risque ouvrira à Strasbourg la semaine du 7 novembre, quelques semaines après l'ouverture d'une salle de shoot à Paris.

Intérieur de la première salle de consommation de drogues à moindre risque, dites \" salle de shoot \" dans le quartier de la gare du nord dans le 10eme arrondissement de Paris le 11 octobre 2016
Intérieur de la première salle de consommation de drogues à moindre risque, dites " salle de shoot " dans le quartier de la gare du nord dans le 10eme arrondissement de Paris le 11 octobre 2016 (LEON TANGUY / MAXPPP)

Trois semaines après l'ouverture polémique d'une première structure du genre à Paris, une deuxième "salle de shoot" va ouvrir "cette semaine" à Strasbourg (Bas-Rhin), a expliqué lundi 7 novembre Alain Fontanel, premier adjoint au maire de la ville, sur France Bleu Alsace, confirmant une information du Parisien.

"C'était un engagement pris par le maire Roland Ries. Le travail a été fait avec les hôpitaux de Strasbourg, car c'est au sein de l'hôpital que cette salle de consommation à moindre risque sera mise en place. Elle devrait ouvrir dans les jours à venir. Je ne sais pas si c'est aujourd'hui [lundi] ou demain, mais c'est imminent", a assuré Alain Fontanel.

La "salle de shoot" accueillera 80 à 100 personnes chaque jour. Elle sera située dans un bâtiment discret des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, en plein centre-ville.

Une salle de consommation à moindre risque permet aux toxicomanes de consommer leur drogue en utilisant notamment des seringues propres.