Marseille : il y a 40 ans, le juge Pierre Michel était assassiné en pleine rue

Publié Mis à jour
Marseille : il y a 40 ans, le juge Pierre Michel était assassiné en pleine rue
Article rédigé par
C.Weill-Raynal, A.Benbournane, E.Arna, France 3 Côte d’Azur, O.Pergament - France 3
France Télévisions

Admiré par les policiers, il était devenu l’ennemi numéro des trafiquants de drogue à Marseille (Bouches-du-Rhône). Le juge Pierre Michel a été assassiné dans la cité phocéenne le 21 octobre 1981.

Les tueurs ne lui ont laissé aucune chance. À Marseille (Bouches-du-Rhône), le 21 octobre 1981, le juge Pierre Michel a été abattu alors qu’il rentrait à son domicile, sur sa moto. En pleine rue, deux motards lui ont tiré dessus avant de s’enfuir. Depuis l’Occupation, c’est la seconde fois en France qu’un juge était assassiné. Le juge Pierre Michel était reconnu pour sa forte personnalité et sa lutte contre les trafics de drogue à Marseille.

Un des commanditaires encore disparu

Journaliste et auteur de l’ouvrage "Qui a tué le juge Michel", aux éditions Michel Lafon, Jean-Marie Pontaut explique que le juge s’était, par le passé, occupé de toxicomanes. "Il avait vu les ravages de la drogue, donc il avait une espèce de mépris très fort pour les trafiquants", confie-t-il. Après quatre ans d’enquête, les auteurs et commanditaires de ce crime ont été identifiés : il s’agissait de gros bonnets du trafic de drogue. En juin 1988, Francois Checchi, le tireur, Charles Altiéri, le pilote, et François Girard, l’un des commanditaires, ont été condamnés à perpétuité. En revanche, un autre des commanditaires, Homère Filippi, n’a jamais été retrouvé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.