Le parquet de Bordeaux demande aux Émirats arabes unis l'extradition de Moufide Bouchibi, l'un des plus gros trafiquants de drogue en France

Celui qui est considéré comme le numéro un du trafic de drogue en France avait été interpellé à Dubaï le 21 mars dernier.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Dubaï (Émirats arabes unis). Photo d'illustration. (KARIM SAHIB / AFP)

Une demande d'extradition vers la France de Moufide Bouchibi sera transmise aux Émirats arabes unis afin d'obtenir la remise du condamné, permettant ensuite son nouveau jugement en France, a appris franceinfo auprès du parquet de Bordeaux mardi 30 mars.

Moufide Bouchibi, ressortissant français, soupçonné d’être l’un des plus gros importateurs de résine de cannabis en France, a été interpellé à Dubaï le 21 mars dernier par des policiers locaux en exécution d'un mandat d'arrêt international décerné par la Juridiction interrégionale spécialisée de Bordeaux.

Surnommé "Mouf" ou encore "Poto", ce Franco-Algérien de 40 ans est considéré par les enquêteurs de l’office anti-stupéfiants comme le numéro un du trafic de drogue en France. Il était recherché depuis une dizaine d’années par les enquêteurs français.

Condamné à 20 ans de prison en 2015

Moufide Bouchibi a été condamné en son absence à 20 ans d'emprisonnement le 22 septembre 2015 pour trafic de stupéfiants dans le sud-ouest de la France. Il est soupçonné d’être impliqué dans le trafic international de résine de cannabis depuis le début des années 2000.

Il est également condamné à un million d'euros d'amende pour "des faits d'importation, offre ou cession et contrebande de stupéfiants, en récidive légale, ainsi que pour la participation à une association de malfaiteurs constituée en vue de la commission du trafic de stupéfiants". Pour ces faits, commis du 1er janvier 2011 au 1er mars 2012, quinze personnes en tout ont été condamnées en septembre 2015.

Cette condamnation par défaut (susceptible d'opposition et donc de nouvelle audience de jugement) était rendue dans le cadre du démantèlement d'un réseau très organisé. Cette affaire avait permis la saisie de 743 kg de résine de cannabis le 10 mars 2011 dans le Tarn-et-Garonne. "L'organisation criminelle se livrait à des importations régulières de centaines de kilogrammes de cannabis depuis l'Espagne. La drogue était fournie par Moufide Bouchibi", explique le parquet de Bordeaux.

Agissant du Maroc, Moufide Bouchibi était visé par un mandat d'arrêt dès l'année 2012. Il avait déjà été condamné à quatre reprises en France pour trafic de stupéfiants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.