Isère : du cannabis saisi dans des pochettes à l’effigie d’Éric Dupond-Moretti, nouvelle figure "marketing" des dealers

De plus en plus, les dealers markètent leurs produits pour attirer les clients.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Éric Dupond-Moretti, caricaturé sur une pochette contenant de la drogue à Grenoble. (POLICE DE GRENOBLE)

Les policiers isérois ont découvert vendredi soir du cannabis dans des pochettes à l’effigie du garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, rapporte samedi 9 octobre France Bleu Isère. Un jeune homme a été placé en garde à vue.

Vendredi soir, vers 23h20 des policiers municipaux remarquent un jeune homme au comportement suspect. La police nationale de Grenoble décide alors de procéder à l’interpellation du jeune homme et à la fouille de sa voiture. Une savonnette de résine de cannabis, 86 barrettes de résine, 10 sachets d’herbe de cannabis et sept pipettes de cocaïne, conditionnés pour la vente ont été saisis. L'herbe se trouvait conditionnée dans des pochettes à l'effigie du ministre de la Justice.

Des dealers de plus en plus créatifs pour vendre

Les dealers rivalisent d’imagination pour leur "promos". En janvier 2019, les douaniers de l'aéroport de Lyon avaient saisi, en provenance de Chine, un container entier de pochettes colorées floquées "Mistral 38", du nom d’un quartier grenoblois et ornées de la feuille de cannabis. Quelques mois plus tard, en avril 2019, les trafiquants de ce même quartier organisent une tombola sur Snapchat. Les "clients" pouvaient gagner des consoles de jeux. Les trafiquants rivalisent d'imagination et usent de méthodes marketing. En décembre 2020 par exemple, les policiers du Morbihan avaient saisi des sachets de drogue "Dragon ball Z". A Nantes, en février dernier, la drogue se trouvait dans des emballages "Kinder surprise".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.