Cet article date de plus d'un an.

Grenoble : la réponse de l’État face à une vidéo de deal devenue virale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Grenoble : la réponse de l’État face à une vidéo de deal devenue virale
France 2
Article rédigé par
L. Courté, C. Krauskopff, France 3 Grenoble - France 2
France Télévisions

Des trafiquants de drogue se sont filmés avec des armes de guerre dans un quartier sensible de Grenoble (Isère). Une opération de police a eu lieu mercredi 26 août au soir.

La réponse de l’État ne s’est pas fait attendre. Hier soir, les forces de l’ordre ont investi le quartier sensible du Mistral, haut lieu du trafic de drogue à Grenoble. Une opération de police après la diffusion de vidéos, mettant en scène des dealers. "Compte tendu de la diffusion abondante par les réseaux sociaux de cette vidéo depuis hier, il était important de réaffirmer l’autorité de l’État sur ce territoire. L’espace est libre, il n’appartient pas à quelque groupe que ce soit de faire la loi, mais que cela appartient aux forces de l’ordre", indique Lionel Beffre, le préfet de l’Isère.

Une enquête ouverte

Des vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux. Sur ces images, des dealers encagoulés et lourdement armés font le guet sur un point de vente. Sur cette deuxième vidéo, publiée lundi 24 août, cinq hommes posent devant une fresque à la gloire de trafiquants de drogue, comme Pablo Escobar et El Chapo. Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.