Cigarettes truquées dans la Loire : deux nouveaux suspects interpellés près d'Avignon

Deux jeunes âgés de 17 et 18 ans ont été interpellés mercredi dans la soirée dans le cadre de l'affaire des cigarettes trafiquées à Roanne. Au total, cinq personnes ont été arrêtées.

Fumeuse de cigarette (photo d\'illustration).
Fumeuse de cigarette (photo d'illustration). (NATHANAEL CHARBONNIER / RADIO FRANCE)

Deux jeunes âgés de 17 et 18 ans ont été interpellés dans la soirée du mercredi 7 août, près d'Avignon où ils étaient en vacances. Cette arrestation a été effectuée dans le cadre de l'enquête ouverte à la suite de l'intoxication de six jeunes par des cigarettes trafiquées dans la Loire, selon les informations de France Bleu Saint-Étienne Loire.

Trois autres personnes, deux mineurs et un majeur, avaient été interpellées plus tôt dans la journée à Roanne. Elles avaient reconnu les faits en garde à vue. Les trois jeunes interpellés ont assuré avoir testé la drogue pour en vérifier les effets. Le procureur de la République de Roanne a assuré que "ces personnes ne pouvaient pas ignorer les effets néfastes et la surpuissance de cette drogue". Il a également précisé que "d'après l'une des personnes gardées à vue, c'est un tiers qui lui aurait donné" la drogue. 

Les suspects pourraient être présentés au juge vendredi

Parmi les cinq suspects figurent deux frères jumeaux de 18 ans et deux frères âgés de 15 et 17 ans. Une enquête avait été ouverte mercredi 31 juillet par le parquet de Roanne pour "vol aggravé" et "administration de substances nuisibles" après que six jeunes ont été victimes de cette arnaque en quelques jours. Elle a nécessité "un travail d'investigation à base de recoupements téléphoniques, d'exploitation des caméras de vidéosurveillance, de témoignages", a précisé le procureur.

Des perquisitions étaient en cours dans la matinée du jeudi 8 août aux domiciles de ces jeunes. Le but est de tenter de retrouver de la drogue ou objets dérobés lors de leur délit. La plupart des suspects vivent encore chez leurs parents. Les cinq suspects pourraient être présentés à un juge vendredi 9 août.

Une substance 400 fois plus puissante que le cannabis

Les victimes ont toutes été approchées de la même manière. Des inconnus leur ont proposé des cigarettes contenant une substance qui, selon les déclarations des gardés à vue, proviendrait de Mayotte. Dans cet archipel, le tabac chamanique est une drogue de synthèse qui fait des ravages chez les jeunes.

Selon le capitaine Bruno Courleux, adjoint au chef de la Brigade de sûreté urbaine de Roanne, d'après les analyses effectuées, cette substance est 400 fois plus puissante que le cannabis. Après quelques bouffées, les victimes ont perdu connaissance. A leur réveil, elles se sont rendu compte que leur téléphone avait été volé. Le police locale avait appelé à la vigilance car les effets provoqués par ces cigarettes étaient impressionnants et très dangereux : apathie, surexcitation, comportements violents ou inappropriés.

La police locale avait appelé à la vigilance car les victimes passent d'un état de surexcitation à un état d'apathie "dans un laps de temps très court". L'une d'entre elles a été retrouvée en train de manger du gravier, une autre s'en est violemment pris à un pompier. Après quelques bouffées, les victimes ont perdu connaissance. À leur réveil, leur téléphone avait disparu.