Des milliers de manifestants contre un nouvel aéroport à Nantes

Entre 3.000 et 10.000 personnes ont manifesté cet après-midi à Nantes contre le projet de nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Les policiers, très nombreux, ont encadré les opposants.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les manifestants ont défilé de 13H00 à 16H00 avant de tenir meeting au milieu du Cours des 50 otages, une des principales artères nantaises. Les opposants sont aussi venus en tracteurs.
Devant une reconstitution en terre, arbres et végétaux d'un "coin de bocage", avec vaches et chevaux, les organisateurs de toutes obédiences, autant agriculteurs qu'écologistes ou anarchistes, ont parlé sur une même tribune, pour demander l'arrêt du projet d'aéroport et de tous les "grands projets inutiles ".
"C'est une réussite, on attendait une mobilisation, un soutien, et on l'a eu ", a estimé Dominique Fresneau, porte-parole du collectif des organisateurs de la manifestation.

Pour éviter tout débordement, la préfecture avait mobilisé plus d'un millier d'hommes ainsi qu'un hélicoptère de surveillance et des canons à eau.

Le préfet avait même adressé un courrier aux organisateurs pour leur demander de modifier le parcours. Il évoque "de possibles débordements ". Malgré tout des heurts ont éclaté entre des jeunes anarchistes et la police. Des projectils ont été lancés vers les forces de l'ordre.

L'aéroport contesté, qui doit remplacer l'actuel aéroport de Nantes Atlantique, doit être construit d'ici à 2017 par le groupe Vinci à Notre-Dame-des-Landes, à 30 km au nord de Nantes.