Pour ou contre les quotas de migrants ?

Nadine Morano et Yannick Jadot étaient invités du Grand Soir 3 pour débattre sur la question des migrants en Europe.

FRANCE 3

La commission européenne a dévoilé ce mercredi 13 mai, un plan d'action pour l'immigration avec notamment la mise en place de quotas aux 28 pays de l'UE. Nadine Morano (UMP) et Yannick Jadot (EELV) étaient invités sur le plateau du Grand Soir 3 pour débattre de cette question.
Pour Nadine Morano, la proposition des quotas "est totalement illusoire. Je vous rappelle que nous sommes dans l'Union européenne dans l'espace Schengen, avec la libre circulation des personnes, et à moins de mettre un policier ou de constituer des camps dans les pays de l'UE, vous ne pourrez pas empêcher les migrants de choisir dans quel pays ils veulent aller. C'est une mesure totalement inadaptée".

"L'Europe a un engagement de protection"

À l'inverse de l'Eurodéputée UMP, Yannick Jadot pense quant à lui que cette proposition des quotas "est la seule solution aujourd'hui". "Les réfugiés qui arrivent doivent absolument rester, ils sont à la charge du pays sur lequel ils ont mis le premier pied donc on a la Grèce, Malte et l'Italie qui doivent gérer l'ensemble des réfugiés et qui doivent assumer seuls la charge de ces réfugiés. L'Europe a un engagement de protection de ces réfugiés et il est totalement absurde aujourd'hui qu'il n'y ait pas une répartition de la prise en charge de ces réfugiés entre les pays européens", explique l'Eurodéputé d'Europe Ecologie Les Verts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis le cargo Zeran en Méditerranée, un marin filme des migrants rescapés venant des côtes africaines, le 3 mai 2015 
Depuis le cargo Zeran en Méditerranée, un marin filme des migrants rescapés venant des côtes africaines, le 3 mai 2015  (AP / SIPA )