Divorce : la garde alternée de plus en plus répandue

La garde alternée des enfants suite à un divorce est un phénomène de plus en plus fréquent. France 3 fait le point.

FRANCE 3

Lors d'une séparation, la garde alternée est de plus en plus récurrente en France. Un enfant de divorcé sur cinq vit alternativement chez l'un de ses deux parents. Comme chez Mathilde et Philippe, un couple divorcé depuis huit ans. Les deux parents ont choisi ensemble le mode de garde alterné pour leurs deux enfants. "Dès le début dans notre discours en commun on s'est dit que les enfants seraient au coeur de notre attention quoi qu'il arrive [...] qu'on ferait tout pour que ça se passe le mieux possible pour [eux]", explique à France 3 Mathilde Bulteau.
La situation peut être toutefois perturbante pour les enfants. Mais Maxime, 13 ans estime "avoir de la chance" : "Mes parents s'entendent bien, même s'ils sont séparés ils ne se disputent pas souvent".

Une alternance parfois imposée

Depuis mars 2002, la loi permet au juge d'imposer la garde alternée même en cas de désaccord des parents.
"C'est difficile, parce que c'est conflictuel, il n'y a aucun moyen de communication avec le père", témoigne Nathalie Nehr, une mère qui s'est vue imposer la garde alternée.
En dix ans, le nombre de gardes alternées en France a presque doublé.

Le JT
Les autres sujets du JT
1 enfant sur 6 vit en gardent alternée un an après le divorce de ses parents selon une étude de l\'Insee publiée le 4 février 2015.
1 enfant sur 6 vit en gardent alternée un an après le divorce de ses parents selon une étude de l'Insee publiée le 4 février 2015. (P. BROZE / PHOTONONSTOP / AFP)