Cet article date de plus de huit ans.

Ciotti (UMP) et Rebsamen (PS) s'affrontent sur la sécurité

Eric Ciotti et François Rebsamen sont chacun en charge des questions de sécurité dans leur parti respectif. Ils inaugurent aujourd'hui "Les débats de l'entre-deux tours" chaque jour à 12h45 sur France Info. Des débats par thème pour aller au fond de dossiers qui concernent la vie des Français.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Eric Ciotti estime que depuis 2002 (Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur puis à la présidence de la République), il y a eu une inversion de la tendance de la délinquance par rapport à l'époque où Lionel Jospin était Premier ministre (entre 1997 et 2002).  
Il reconnaît qu'il y a des progrès à faire sur la délinquance des mineurs et sur l'exécution de peines. Le député UMP reproche à François Hollande d'avoir "voté pour la diminution des places de prison et pour l'abrogation des peines plancher" .  
    
François Rebsamen estime, lui, que les chiffres de violence et atteintes aux personnes ont augmenté de 20% depuis 2002. Il pointe aussi une présence policière en diminution sur le territoire. Le sénateur socialiste pense encore qu'il faut "sortir de (la) culture du chiffre" qui selon lui "infantilise les policiers en en faisant des agents qui font des bâtons dans des cases" . Il parle d'échec de la politique de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité. Il y a selon lui "chaque année 120.000 peines qui ne sont pas exécutées" . Il rappelle que les prisons sont surchargées et préfère éviter le "tout prison" notamment la dissuasion et la prévention.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.