Cet article date de plus de huit ans.

Bientôt la fin des PV de stationnement ?

Les amendes de stationnement sont inefficaces. C'est le constat dressé par Roland Ries, le sénateur-maire PS de Strasbourg, qui propose de remplacer les traditionnels PV par un "forfait journalier". Les députés examinent ce mardi cet amendement au projet de loi de décentralisation. Ce système permettrait de recouvrer plus facilement ces contraventions. Aujourd'hui, seuls "50% des amendes sont effectivement recouvrés", estime Roland Ries.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

La proposition du sénateur-maire (PS) de Strasbourg s'inspire de ce qui se fait à Madrid, en Espagne. Roland Ries, également président du Groupement des autorités responsables de transport (Gart), souhaite rendre plus efficace le paiement du stationnement en ville, et mettre en place un "forfait journalier" qui remplacerait l'amende. 

Le maire de Strasbourg a déclaré au Parisien que le système actuel "ne rapporte quasiment rien" , tant il est difficile de récupérer le fruit des PV. "En clair, 92% du produit des amendes part en frais de recouvrement" , explique le sénateur. Ce dernier propose donc de "sortir d'une logique de pénalisation".

Un forfait 8 à 10 fois supérieur au tarif horaire

* Si le texte est adopté par les parlementaires, les automobilistes paieront le stationnement à l'heure. S'ils ne payent pas, ce qui est aujourd'hui le cas d'un automobiliste sur deux, ils se verront signifier "un forfait 8 à 10 fois supérieur au tarif horaire"* , contre 17 euros aujourd'hui. Ce montant serait par exemple de 36 euros à Paris ou de 20 euros à Lyon, et ce forfait serait envoyé au domicile de l'automobiliste.  

Et si l'automibiliste ne s'acquittait pas de ce forfait, le dossier serait transmis au centre des paiement des amendes de Rennes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.