Cet article date de plus d'onze ans.

Bernadette Groison a été élue vendredi secrétaire générale de la Fédération syndicale unitaire (FSU)

Cette professeure des écoles de 48 ans succède à Gérard Aschieri à la tête du plus important syndicat de l'Education nationale, en congrès à Lille.Elle a été élue par le conseil délibératif fédéral national de la FSU("parlement" de la fédération) par 125 voix pour et 5 contre. Sept membres du conseil n'ont pas participé au vote.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La nouvelle secrétaire générale du FSU, Bernadette Groison (AFP - PHILIPPE HUGUEN)

Cette professeure des écoles de 48 ans succède à Gérard Aschieri à la tête du plus important syndicat de l'Education nationale, en congrès à Lille.

Elle a été élue par le conseil délibératif fédéral national de la FSU
("parlement" de la fédération) par 125 voix pour et 5 contre. Sept membres du conseil n'ont pas participé au vote.

La nouvelle secrétaire générale souligne que de gros dossiers l'attendent: "la réforme des retraites", "la mise en place de la réforme de la formation des enseignants" et "l'avenir" de la fédération dans le paysage syndical français, à l'heure de la réforme de la représentativité.

Bernadette Groison a enseigné en Côte d'Or et dans le Rhône. Elle travaille actuellement dans une école maternelle de Montrouge (Hauts-de-Seine). Diplômée de l'IEP de Lyon en 1984, elle obtient ensuite une maîtrise en sciences politiques à Lyon III, puis passe le concours de l'école normale des instituteurs de Dijon en 1988. Elle accède au corps des professeurs des écoles en 1990. En 2009, elle a obtenu un master en sciences de l'éducation à l'université Paris-VIII.

Son prédécesseur, Gérard Aschieri, 57 ans, était arrivé au terme de son troisième mandat et ne se représentait pas. Mme Groison n'avait pas de challenger. C'est la première fois qu'une femme professeure des école exerce, seule, cette fonction au sein de la FSU.

Militante depuis 1989, Mme Groison est issue du SNUipp-FSU, le syndicat des enseignants du primaire, l'un des deux gros syndicats de la FSU avec le SNES (enseignants des collèges et lycées). Membre de l'équipe nationale du SNUipp en 1993, elle en a été co-secrétaire de 2004 à 2007.

Au sein de la fédération, Mme Groison était jusque là présidente du centre de formation de la FSU, instance chargée d'organiser entre autre les stages syndicaux pour les militants.

La FSU est la première fédération de l'Education (163.000 adhérents, dont 80 % d'enseignants) et la première fédération de la fonction publique d'Etat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.