Cet article date de plus de sept ans.

Ardèche : un boa au collège, c'est une blague de potache

Jeudi matin, un petit boa constrictor a été découvert dans les toilettes d'un collège de Tournon-sur-Rhône, en Ardèche. Le serpent a été récupéré par les pompiers et, dans l'après-midi, le mystère de sa présence était levé. Sur France Bleu Drôme–Ardèche, le maire explique qu'un élève a introduit le jeune reptile dans l'établissement. La balade du serpent va coûter au collégien un conseil de discipline.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Un petit boa constrictor a été découvert jeudi matin vers 8h00 dans les toilettes d'un collège ardéchois à Tournon-sur-Rhône. Le personnel de l'établissement a aussitôt alerté les secours. Les pompiers ont capturé et isolé le jeune serpent, long d'à peine 80 cm alors qu'à l'âge adulte, il peut atteindre près de cinq mètres.

La présence d'un jeune boa constrictor dans un collège
ardéchois a rapidement trouvé une explication : c'est un élève qui a apporté ce reptile jeudi matin au collège Marie-Curie. Le garçon risque le conseil de discipline pour cette intrusion insolite.

Pas de canalisations squattées par les
serpents au collège Marie-Curie, pas d'élevage sauvage de reptiles à
Tournon-sur-Rhône : sur France Bleu Drôme-Ardèche, le maire Frédéric Sausset se dit "rassuré
d'avoir évité la psychose
".

"Un reptile dans un collège, ce n'est pas courant, ce n'est pas un pétard" (Frédéric Sausset, le maire de Tournon-sur-Rhône au micro de France Bleu Drôme-Ardèche)

Avec cette taille, le jeune boa de près de 80 cm n'est pas
considéré comme dangereux. Sans être venimeux, il peut toutefois mordre et surtout effrayer. C'est un
reptile qui vit habituellement en Amérique latine, du Mexique jusqu'en
Argentine. Le boa, comme d'autres serpents, fait partie des nouveaux animaux de
compagnie (NAC) que l'on peut élever sans autorisation particulière, mais avec
précaution. Chaque année, les sapeurs-pompiers de Paris réalisent quelque 150
interventions
liées à des animaux insolites et parfois dangereux. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.