Cet article date de plus de huit ans.

Antiterrorisme : exercice grandeur nature à Lyon

La préfecture du Rhône organise à Lyon pendant deux jours quatre exercices grandeur nature : des simulations d'attentats terroristes aux produits chimiques et radioactifs en pleine ville. Ces manœuvres se déroulent à la station de métro qui dessert le stade de Gerland.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Patrick Lefevre Maxppp)

Au total, 700 personnes
sont mobilisées mercredi et jeudi, dont 120 secouristes venus de pays voisins. Des
troupes allemandes, italiennes, espagnoles et belges participent à l'exercice,
en présence du ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

L'exercice le plus
spectaculaire se déroule mercredi après-midi. Il s'agit d'attentats au gaz
sarin qu'il faut disperser et identifier grâce à un nouveau véhicule capable de
déterminer la nature des produits toxiques. Le suivi des victimes est également testé, grâce à des puces électroniques. Ces victimes fictives sont des pompiers
volontaires ou des étudiants.

La ligne B du métro
lyonnais est donc en partie fermée mercredi de 12h à 20h, mais cet exercice
doit avoir un faible impact sur le trafic en ville.

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.