8 mai : l'histoire oubliée des fusillés de 1940-1944

Un dictionnaire rassemble les biographies des presque 4.500 résistants fusillés sous l’Occupation nazie de 1940 à 1944, le fruit d'un long travail d'historiens.

(Les fusillés 1940-1944 aux éditions de L'Atelier © DR)

Il y a huit ans, un collectif d'historiens se lance le défi de retrouver la biographie de tous les resistants capturés et exécutés sous l'Occupation. Le résultat : un dictionnaire des fusillés, 2.000 pages, deux kilos, aux éditions de L'Atelier. On y trouve, classées par ordre alphabétique, les biographies des presque 4.500 résistants fusillés sous l’Occupation nazie de 1940 à 1944. 

"110 auteurs sont allés voir les archives de la police, ont interrogé les familles, ont retrouvé les organismes de résistance auxquels ils appartenaient ", explique Bernard Stéphan, directeur des Éditions de l'Atelier. Cet ouvrage participe aussi d'une démarche citoyenne pour Claude Pennetier qui a dirigé l'ouvrage : "Avec la montée de l'extrême droite un peu partout en Europe, il est très important de rappeler quelle est la matrice de l'extrême droite, et il est bon de rappeler que parmi les fusillés il y a avait beaucoup d'étrangers, il y avait des Juifs ".

Un dictionnaire des fusillés entre 1940 et 1944 sous l'Occupation : Clément Mathis a rencontré les auteurs de cet ouvrage
--'--
--'--