VIDEO. Copernicus, le programme spatial européen qui scrute la surface du globe

Sentinel-1A est le seul satellite européen conçu pour réagir rapidement en cas de catastrophes naturelles, notamment en cas d'inondations ou de séismes.

CHRISTOPHE DE VALLAMBRAS et OLIVIER COMBE - FRANCE 2

Sentinel-1A, un immense radar, sera lancé, jeudi 3 mars, depuis la Guyane, par une fusée Soyouz. Sa mission : scruter la surface de la Terre de jour comme de nuit, même par temps couvert. Sentinel-1A, le premier satellite du programme européen Copernicus, dont le but est d'observer la Terre, est capable de pénétrer les forêts pour atteindre le sol.

Conçu pour réagir en cas de catastrophes naturelles

Les missions environnementales du programme Copernicus englobent la surveillance de la surface des mers, ainsi que l'observation de la fonte des glaces, des marées noires et des glissements de terrain. Il s'agit du seul satellite européen conçu pour réagir rapidement en cas de catastrophes naturelles, notamment en cas d'inondations ou de séismes. Il est capable de fournir des données aussi actualisées que possible, selon l'agence spatiale européenne ESA. Le radar de pointe de Sentinel-1A est développé par Airbus Defence & Space.

Sentinel-1A, un immense radar, sera lancé depuis la Guyane française par une fusée Soyouz, afin de scruter la surface de la Terre.
Sentinel-1A, un immense radar, sera lancé depuis la Guyane française par une fusée Soyouz, afin de scruter la surface de la Terre. (ESA / FRANCETV INFO )