Cet article date de plus de sept ans.

Un retraité normand pense avoir percé le secret des pyramides

Le mystère reste entier autour des pyramides d'Egypte. Comment ont-elles été construites ? Un retraité normand pense avoir la réponse. Sa théorie vient d'être publiée dans une très sérieuse revue d'égyptologie en Suisse.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le mystère des pyramides a-t-il été résolu ? © Maxppp)

Depuis qu'il a vu le film La Terre des pharaons , d'Howard Hawks, Michel Michel est obsédé par le secret qui entoure la construction des pyramides égyptiennes. Cela fait 42 ans qu'il essaye d'en percer le mystère. Ce postier retraité, qui habite Vernon dans l'Eure, est un "amateur-fouineur " comme il le dit lui-même. Il aime faire des recherches et fait part de ses théories sur son blog ou sur des forums.

"D'habitude, des amateurs comme moi sont plutôt dénigrés ", explique-t-il. Mais au mois de novembre dernier, un universitaire de Zurich leur a donné une visibilité beaucoup plus importante en publiant ses recherches. Michel Michel est alors passé de l'ombre à la lumière, et a pu défendre sa théorie.

D'après lui, les bâtisseurs égyptiens auraient construit des pyramides à degrés pour ensuite les convertir en pyramide à face lisse, et cela grâce à une rampe interne et externe, qui serait en pierre et non en brique. "Il n'y a qu'un égyptologue, Georges Goyon, qui a défendu une telle théorie, poursuit Michel Michel. Mais lui a imaginé ce mode de construction en simultanée, alors que la mienne penche pour une construction en différée. "Son hypothèse est facilement vérifiable, explique-t-il encore. Il suffit pour cela de mesurer... les pyramides. Pour Franck Monnier, ingénieur spécialisé dans l'architecture antique, les théories de Michel Michel sont effectivement plausibles : "Certaines sont très farfelues, mais d'autres cadrent assez bien avec les possibilités de l'époque ".

A LIRE AUSSI ►►► Une nouvelle pyramide découverte en Egypte

Alors mystère résolu ou non ? Seule l'archéologie pourra le confirmer, mais il faudra plusieurs années de recherches. En attendant, Michel, lui, s'est lancé un nouveau défi : comprendre comment ont été érigés les obélisques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sciences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.