Réflexion faite : peut-on contrôler les consciences ?

Alexandre Lacroix, directeur de la rédaction de Philosophie Magazine, est l'invité du Grand Soir 3.

France 3

De tout temps, les hommes ont cherché à savoir ce qui se passait dans les cerveaux. En Chine, de grandes compagnies ont équipé leurs salariés de casques pour enregistrer leur niveau d'attention, de stress et leurs émotions... Jusqu'à poser la question de la liberté de conscience. Pour Alexandre Lacroix, "ce sont des technologies balbutiantes, on ne peut pas encore lire dans les pensées". Citant Emmanuel Kant, il explique que "cette liberté de conscience est peut-être un mythe [...] Peut-être qu'on ne peut pas avoir une conscience libre tout seul dans son coin [...] Il y a des conditions politiques à l'existence d'une liberté de conscience".

De l'importance des autres

"Penserions-nous beaucoup, penserions-nous bien, si nous ne pensions pas pour ainsi dire en commun avec d'autres, qui nous font part de leurs pensées et auxquels nous communiquons les nôtres", écrivait Emmanuel Kant. Une citation qui, selon Alexandre Lacroix, illustre bien la problématique de la liberté de conscience.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des électrodes sont posées sur le crâne d\'un individu pour capter des signaux de son cerveau.
Des électrodes sont posées sur le crâne d'un individu pour capter des signaux de son cerveau. (GIUSEPPE CACACE / AFP)