Optique : le plafond de remboursement plus élevé ?

Le gouvernement voulait abaisser progressivement le remboursement des lunettes, de 450 euros en 2015 à 300 euros en 2018. Selon la dernière mouture du décret, que le journal Les Echos a consultée, il n'est plus question que de 450 euros... Le ministère de la Santé explique que les arbitrages ne sont pas encore pris. Il est aussi question dans ce texte de la limitation des remboursements de consultations médicales.

(Maxppp)

Le bras-de-fer continue, entre les opticiens et le gouvernement. Mais, pour l'instant, les premiers semblent bien en passe de gagner... Il y a quelques mois, un projet de décret, limitant les remboursements des frais d'optique, avait suscité un début de tollé chez les professionnels du secteur.

Le gouvernement entendait limiter la prise en charge des lunettes à verres simple à 450 euros en 2015, puis 300 euros en 2018. L'idée était d'essayer de limiter, un peu, les bénéfices dégagés par les opticiens.

Dans la dernière mouture du projet de décret, que le journal Les Echos a consultée, il est bien question d'un plafond de remboursement à 450 euros... et c'est tout. La mention suivante a disparu.

Ces montants maximum s'appliqueront aux seuls contrats dits "responsables" des mutuelles, qui représentent aujourd'hui la quasi-totalité, 90%, des contrats.

Interrogé par l'AFP, le ministère de la Santé pondère. Et souligne que la concertation est "toujours en cours" , que les arbitrages ne sont "pas encore pris" .

Les remboursements de consultations également plafonnés ?

Toujours selon Les Echos , les dépassements tarifaires des médecins seront également limités. Après une période transitoire de deux ans, les mutuelles ne rembourseraient plus que dans la limite de deux fois le tarif Sécu, soit pour un spécialistes deux fois 28 euros, 56 euros.

Bien sûr; aucune loi n'empêchera jamais une mutuelle de mieux rembourser ses adhérents, mais la fiscalité sera bien moins avantageuse en ce cas.