Le maïs OGM, "toxique pour les rats", dangereux pour l'homme?

Selon les travaux d'une équipe de chercheurs français publiés ce mercredi matin par le Nouvel Observateur, le maïs génétiquement modifié se révèle extrêmement dangereux, même à faible dose. Ainsi après un an d'alimentation avec ce maïs, les groupes de rats ont été touchés par une multitude de pathologies lourdes, dont des tumeurs. Et ce deux à trois fois plus que les groupes nourris avec du maïs non OGM.

(© Željko Radojko Fotolia.com)

Les résultats de cette étude menée par l'équipe de Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen, a ont été publiés par la revue américaine Food and Chemical Toxicology.

Deux cents rats de laboratoire ont été sélectionnés et nourris pendant deux ans, jusqu'en 2011 avec du maïs OGM NK603, traité dans certains cas avec l'herbicide Roundup. Les deux étant des productions du groupe américain Monsanto.

"Après moins d'un an de menus différenciés au maïs OGM, c'était une hécatombe parmi nos rats dont je n'avais pas imaginé l'ampleur" raconte le professeur Serafini dans le Nouvel Observateur.

Une expérimentation qu'il détaille dans un livre qui va être publié la semaine prochaine. Et ce qu'il écrit est particulièrement inquiétant : "A partir du quatrième mois, la palpation hebdomadaire des rats permet de repérer chez deux mâles des grosseurs abdominales énormes. Elles dépassent vite 25% du poids du corps. Alors pour des raisons éthiques, liées à la souffrance qu'induisent ces tumeurs, on doit euthanasier les animaux atteints."

Et il estime que cet effet toxique pour le rat donne à penser qu'il pourrait y avoir danger pour l'homme.

Les adversaires des OGM vont s'appuyer sur cette
étude,  pour relancer la bataille. Mais
ce ne  sera pas la seule nouvelle arme à
leur disposition. Deux livres, celui de Gilles-Eric Séralini et celui de
Corinne Lepage, et un film tiré de ces recherches où on voit les images des
rats malades devraient avoir un effet dévastateur.