Cet article date de plus de huit ans.

Les médicaments génériques mal aimés des Français

Les Français ont de moins en moins confiance dans les génériques. C'est ce qui ressort d'une enquête publiée ce lundi par le groupe PHR, le regroupement de pharmaciens d'officine. Un sondage IFOP réalisé en septembre dernier sur un échantillon représentatif de la population révèle que les Français consomment les génériques sans enthousiasme.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

La loi de
juillet dernier aurait-elle fâché les Français à l'égard des médicaments
génériques ? Elle impose au patient de faire l'avance à la pharmacie s'il
refuse le générique. Ce dernier sondage révèle en tout cas une défiance
croissante à l'égard de ces boîtes contenant des substances actives, mais sans
marques et dans des packagings basiques.

Alors qu'ils étaient
encore 62% en 2011 à accepter systématiquement la substitution d'un médicament
d'origine, ils ne sont plus que 57% à l'accepter cette année, selon le sondage.
Les Français sont également plus réservés quant à l'efficacité des génériques,
72% la jugeant similaire à celle des médicaments d'origine
contre 77% en 2011.

Les génériques toujours plus économiques

L'économie que
représente les génériques continue en revanche à faire consensus,
avec 82% des Français estimant que ces médicaments sont
plus économiques que les médicaments d'origine. D'ailleurs
leur consommation globale a augmenté. Plus de 84% de médicaments achetés sur
ordonnance  sont des génériques, selon la
caisse nationale d'assurance maladie.

Finalement à la
pharmacie, de plus en plus de Français choisissent au cas par cas : un tiers
des personnes interrogées acceptent la substitution uniquement pour certains médicaments.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.