Le Louvre restitue des fragments de fresques à l'Egypte

La France va restituer aux autorités égyptiennes cinq fragments de fresques issus d'un tombeau égyptien actuellement propriété du Louvre. Décision annoncée par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand conformément à l'avis unanime de la Commission scientifique nationale des musées de France.

(Radio France © France Info)

Ce vendredi, la commission scientifique nationale des musées de France a émis "à l'unanimité, un avis favorable au déclassement des œuvres", indique le ministère de la Culture dans un communiqué. Frédéric Mitterrand a ensuite "décidé de suivre cet avis et de signer l'arrêté qui permettra à ces fragments de réintégrer leur lieu d'origine". Le Conseil suprême des antiquités égyptiennes avait annoncé mercredi la rupture de ses relations avec le musée du Louvre, arguant du refus de l'établissement français de restituer ces pièces.

Ces cinq fragments avaient été acquis par le Louvre en 2000 et 2003. En novembre 2008, le Conseil suprême des antiquités égyptiennes avait saisi le ministère français de la Culture d'une demande de restitution de ces œuvres, suite à des "doutes sérieux (...) sur la légalité de leur sortie du territoire égyptien", selon le ministère.

Les cinq fragments de peinture murale du tombeau d'un dignitaire de la XVIIIe dynastie égyptienne (1550-1290 avant J.C.), situé dans la Vallée des Rois, près de Louxor, avaient été "acquis de bonne foi" par la France au début des années 2000, selon le ministère de la Culture. Les œuvres, de petite taille (environ 15 cm de large sur 30 cm de haut), se trouvent actuellement dans les réserves du musée du Louvre. "La restitution est désormais une question de semaines", a ajouté le ministère.

Caroline Caldier avec agences